Livre d'OR.   Forum.

Beaucoup de choses ont circulé sur le Dr.Hamer, vrai ou faux ? à vous de vous faire une opinion ..


Nouveau A voir aussi -->   Dr.Ryke Geerd Hamer - Dr.Eric Ancelet Introduction - Microbes-alliés- Langage du corps etc..

Un article important: "La médecine actuelle dans une impasse" à voir, de : Jean-Jacques Crève-coeur . (Tribune).

La théorie du Dr.Hamer
et suite à une émission de FR3, par le Dr Alain SCOHY.
 

Je voudrais revenir sur divers points évoqués à propos du Dr.Hamer.

La théorie du Dr Hamer telle qu'elle est décrite est erronée, Hamer est revenu sur ses premières impressions et explique que le cancer est la meilleure solution trouvée par le cerveau, et non un processus incohérent. Je crois que la meilleure image que l'on puisse donner est celle de la bouée de sauvetage.

Pour comprendre, je vous propose de réfléchir aux points suivants :

1) La Médecine Conventionnelle est dans l'impasse.

La médecine conventionnelle moderne s'est engagée depuis plus d'un siècle dans une impasse, à la suite de Louis Pasteur. Cette impasse est une espèce de mythologie - infantile - qui fait un peu penser à ces dessins animés japonais pour enfants - genre Goldorak - dont on les abreuve copieusement à la télé, sans doute pas sans raison : le bien, le mal, l'ennemi à abattre, les armements sophistiqués, la désespérance sous-jacente à tout ça..

C'est du manichéisme primaire qui relève de la logique formelle la plus primitive qui soit :

- Il y a les microbes, les virus, les prions qui nous attaquent !

- Il y a les cancers qui nous rongent de l'intérieur !

- Il y a les maladies génétiques qui correspondent à une erreur d'aiguillage dans la construction de notre organisme.

- Il y a toutes ces maladies dites auto-immunes où nous nous mangeons nous-même !

Il faut se défendre de tout ça à grand coup de poisons, vaccins et antibiotiques (anti-vie). Comme si la Vie était la gérante des souffrances et autres pathologies. Comme si le Créateur était imbécile et sadique ! (ou la nature pour les chatouilleux ..)

Tout cela relève de théories mécanistes totalement absurdes, qui font abstraction de la dynamique intrinsèque de la Vie. La Vie ne peut se comparer à ce qui se passe dans un tube à essai ou dans une machine plus ou moins sophistiquée.

La médecine conventionnelle arrive donc aujourd'hui au bout de cette impasse. Mis à part certaines prouesses technologiques ou l'habileté de certains virtuoses dans telle ou telle spécialité de l'urgence, on peut considérer qu'elle est définitivement dépassée.

Elle se contente la plupart du temps d'installer ses patients dans la dépendance de la maladie et de les amener à la mort, non sans les avoir soigneusement rançonnés chemin faisant !

Quand elle n'est pas devenue tout simplement l'instrument direct de leur mort (Avortement dit thérapeutique, IVG, euthanasie, antimitotiques, AZT et SIDA).

- ça ne peut plus durer pour elle :

Les problèmes d'éthique avec la méconnaissance et le mépris du Serment d'Hippocrate et du Code de Déontologie Médicale, L'oubli des découvertes du passé autour de la Vitamine C,

La mythologie de la petite bébête à l'origine des maladies,

Le refus d'étudier les MICROZYMAS,

La méconnaissance de découvertes fondamentales comme la BIOELECTRONIQUE ou plus récemment celles du Dr HAMER, .. sont les principaux écueils qui l'ont poussée dans cette impasse.

Aujourd'hui, vous allez être amené à choisir de façon RADICALE : Soit d'entrer dans la dynamique de la Vie, intelligente, empreinte de bon
sens, et qui ne vise que l'épanouissement et la santé de toutes les créatures, Soit de rester dans la dynamique manichéenne que nous connaissons trop et dont nous sommes imbibés par 150 ans de conditionnement - où la médecine conventionnelle prétend guérir la vie à coup de " mort aux rats " !
 

2) La bouée de sauvetage :

Le premier travail auquel je vous invite, c'est de cesser de voir dans la pathologie un mécanisme maléfique. Prenons une image :

Si nous sommes embarqués dans la vie comme sur un voilier - ou sur un hors-bord, ou un paquebot, ou sur une galère selon la sensibilité de chacun !

- imaginons qu'un traumatisme, un stress ou un conflit trop important nous a jeté à l'eau, et une bouée de sauvetage nous est lancée pour nous sauver la vie.

Ce mécanisme est un automatisme archaïque qui remonte à la nuit des temps : aux origines de la Vie ! Il est géré par notre cerveau. Tout se passe comme si le navire que nous avons emprunté pour traverser la vie était équipé de robots chargés de cette fonction de sauvetage automatique.

Une bouée de sauvetage, bien sûr, n'est pas quelque chose de maléfique ou de mauvais, bien au contraire. Par contre, il est certain que c'est plus ou moins encombrant, parfois gênant. En médecine conventionnelle, on parlera d'anomalie, de désordre, de tumeur, de cancer, de leucémie, d'hypertension.

Mais ce n'est pas une raison pour la " crever " ou la faire disparaître manu militari comme s'efforcent de le faire non seulement les cancérologues, bien sûr, mais aussi certaines techniques de médecines douces ou de naturopathie : certains jeûnes, par exemple, ont pour but d'obliger l'organisme à "consommer " cette bouée de sauvetage. Il y a également tous ces traitements "miracles " qui sont des chimiothérapies douces allant toujours dans le sens d'éliminer la bouée de sauvetage : SOLOMIDES, BELJANSKI et tant d'autres).

L'idéal reste bien sûr de garder notre bouée aussi longtemps que nous sommes " perdus en mer ". perdus dans notre conflit, dans notre détresse. Si cette bouée disparaît prématurément pour une raison ou pour une autre, c'est la mort certaine, inéluctable : il ne vous reste plus qu'à couler ! D'où les hécatombes que l'on observe dans tous les services de cancérologie officielle où l'on se contente de vous enlever cette bouée salvatrice ! Encore plus quand ces gens-là vous mutilent, vous irradient ou vous empoisonnent sous prétexte que vous avez peut-être des cellules maléfiques qui vous rongent dans quelque coin de votre organisme ! Il n'y a pas de limite au dé-lire.

Nous ne pouvons pas forcément remonter de suite sur notre navire. Cette période de notre vie où nous sommes perdus en mer, c'est le temps de la "pathologie " ou " biologisation ". Il nous faut la RESPECTER. Le Créateur ne veut pas notre mort, bien au contraire, il fait tout pour que nous restions en vie et que nous retrouvions la santé. C'est à dire que nous puissions remonter à bord de notre navire. Et les médecins n'ont pour la plupart rien compris.

Par contre, dès que possible, il nous faudra remonter à bord du navire et reprendre notre vie habituelle et normale, en santé. Dans ce cas, automatiquement, nous quitterons la bouée. Et tout est déjà prévu : l'échelle de coupée qui nous permet de remonter à bord, et les outils pour démonter la bouée et la ranger à sa place. C'est le temps de la " réparation " et du "mal a dit ".

Tout cela peut être confirmé de façon particulièrement évidente par la lecture d'un SCANNER CEREBRAL sans préparation, puisque, nous le verrons, tout est géré de façon certaine par le cerveau. Le scanner permet de déterminer comme sur une carte routière là où se situe le conflit, et le mécanisme de réparation éventuellement en cours !

Il est bien évident que le risque de tomber à la mer sera majoré pour un individu en mauvais état de santé. De même, une fois à l'eau, la survie sera d'autant plus hasardeuse que l'état général du patient sera mauvais. Et c'est vrai aussi pour le sauvetage, une fois le navire rattrapé.

Quiconque s'efforce de faire disparaître la bouée agira contre le bon sens et la Vie.

Le Dr Hamer, quant à lui, néglige un peu trop cette dimension du terrain et de l'hygiène de vie, même s'il est parfois capable d'y faire de timides allusions.

Les conflits ou stress ne sont pas vécus de la même façon :

- par quelqu'un dont le rythme de vie est incohérent, qui se gave de café, de coca-cola et de sucres rapides, et qui ne fait jamais d'exercice physique.

- par quelqu'un qui s'efforce de respecter l'environnement et son propre organisme, qui mange sainement, qui évite les empoisonnements et qui consomme suffisamment de vitamine C.

Il y a toujours une problématique conflictuelle dans la vie. Si nous sommes vivants, c'est parce que nous avons des conflits... Le conflit est un peu comme le moteur de la vie. Ce n'est que lorsqu'il atteint une dimension insupportable que la pathologie apparaît, et cette pathologie est comme une bouée de sauvetage.

Très souvent, la gravité des maladies inquiète. Pourtant, les maladies sont obligatoirement des processus de réparation, et leur gravité n'est qu'incidente. Elle est la conséquence d'une méconnaissance des besoins de l'organisme pour vivre et surtout pour réparer. Et en particulier de ses besoins en vitamine C : chose qui avait été péniblement découverte avant l'intervention intempestive de la mythologie du MICROBISME mise en avant par Pasteur. Cette vitamine C qui permet l'élimination des cendres et des toxines ! Elle rend - à doses suffisantes - les pathologies et les maladies bénignes et très souvent inapparentes.


Autre problème, suite à une émission sur FR3 :

Le Dr Hamer est bien médecin, authentiquement. Il est même médecin interniste et spécialisé en radiologie. Voici son curriculum vitae. J'insiste en passant sur le fait que nous lui devons l'invention du bistouri électrique.

Présentation du Dr HAMER.

Le Dr Ryke Geerd HAMER est né en 1935. Il est autrichien d'origine bien qu'il vive en Allemagne.

Il passe son Doctorat en Médecine en 1959 (à 24 ans), se spécialise en Médecine Interne et en Radiologie. Il invente le bistouri électrique.

Le 18 août 1978 - son fils Dirk est atteint pendant son sommeil par une balle de gros calibre tirée par le Prince Emmanuel de Savoie. Cela se passait sur une île au large de la Corse, vers minuit. Il n'a pas encore été possible aujourd'hui de faire la lumière sur cette sombre histoire, et lorsque le Dr Hamer l'évoque, il est facile de voir l'émotion et le chagrin qui sont encore présent. (Cf. revue 36).

Il décède dans les bras de son père le 7 décembre 1978 à l'hôpital de Heidelberg. Il développe à ce moment là un cancer testiculaire. C'est pour lui l'occasion de comprendre. Il raconte sa découverte dans son livre "Fondements d'une Médecine Nouvelle".

A chaque conflit correspond une pathologie et une seule.

Mais le terme de conflit est à prendre au sens allemand... Non pas une dispute entre deux personnes mais : une situation de TENSION et de STRESS. Ce peut être :

- soit un traumatisme psychique (j'augmente mon niveau de stress pour une personne par exemple).

- soit un traumatisme physique soit un problème climatique (gel, sécheresse, variation trop brutale de chaud et froid, etc.)

Le conflit psychologique est déterminant sur le plan biologique à condition : Qu'il soit vécu dans la solitude et l'isolement !

Qu'il nous prenne à contre-pied, nous " surprenne " complètement !
C'est le " Dirk Hamer Syndrom " == > DHS - en souvenir du drame de Dirk !

- En 1981, il présente une thèse à la Faculté de Tübingen, autour de 200 dossiers médicaux. La Faculté refuse de l'examiner.

- En 1982, il découvre les "Foyers de Hamer" dans le cerveau, en correspondance avec les pathologies. Il comprend alors que :

- Conflits et pathologies sont TOUJOURS gérés par le cerveau.

- En 1984, il publie le premier livre résumant l'essentiel de ses découvertes.

- En 1985, il doit vivre le décès de son épouse, qui n'avait jamais pu se remettre de la mort de Dirk.

- En 1986, on lui notifie l'interdiction d'exercer la médecine. Le Conseil Constitutionnel juge qu'on n'aurait jamais dû lui retirer son permis d'exercer.

Les années suivantes sont riches en attentats, pétitions, tentatives d'internement ...

- En 1994, il présente une nouvelle thèse à Tübingen. Elle est approuvée par le Doyen de la Faculté. Pourtant, toujours aucune vérification n'est mise en route.

- Le 21 mai 1997, emprisonnement du Dr HAMER à Köln (Allemagne) pour 19 mois parce que deux cancéreux dans sa clientèle sont morts : grâce à ses découvertes, il est possible de sauver près de 97% des cancéreux. Avec une véritable guérison. (Par la médecine conventionnelle, le taux de survie à 5 ans - tous cancers confondus - est de 49,7%).

- Black-out des médias, plusieurs tentatives d'internement psychiatrique...

Il est actuellement sorti de prison. Il n'a pas le droit de pénétrer en France, il n'a pas le droit d'exercer la médecine...

Actuellement, il est à nouveau sous le coup d'une peine de prison demandée par la France, et il est en fuite.

Il dérange ! Il remet en cause les fondements les mieux admis de la médecine conventionnelle. C'est trop difficile à admettre pour les autres. Pourtant..

Pourtant, les 8 et 9 septembre 1998, à l'Institut de Cancérologie de l'Hôpital Elisabeth de Bratislava et dans le service de Cancérologie de l'Hôpital de TRANAVSKA, sept cas de patients avec au total plus de vingt maladies ont été étudiés en présence du Pro Recteur de l'Université de Trnavska, du Doyen de la Faculté de soins et de Sociologie de l'Université de Trnavska et de dix Maîtres de Conférence et de Professeurs. Il fallait constater si les découvertes du Dr Hamer pouvaient être vérifiées d'après les règles scientifiques de reproductibilité. Cela a été le cas. Dans chacun des cent faits étudiés d'après les règles de la " Médecine Nouvelle ", il a été démontré que les lois de la nature selon la " Médecine Nouvelle " s'appliquaient, bien que certains cas n'aient pu être étudiés par manque de rapport d'examen complet. Une attestation officielle a été établie par ces messieurs assurant que le système du Dr Hamer est démontré avec la plus grande probabilité. " Nous estimons très haut l'engagement humain, éthique et patient du Dr HAMER ainsi que sa nouvelle approche globale du patient. En considérant tous ces facteurs, nous sommes d'avis que la question d'une utilisation prochaine de la " Médecine Nouvelle " doit être poursuivie d'urgence. "

Amitiés à tous.
Alain SCOHY


 Haut page

Page d'accueil